La construction et les menuiseries ne cessent d’innover et de se réinventer pour répondre à de nouveaux besoins et problématiques. L’une des problématiques majeures actuelles est l’environnement. Comment mieux gérer son impact sur l’environnement ? Plusieurs solutions sont possibles. La maison passive est l’une d’elles. Découverte.

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

De l’extérieur, une maison ou une habitation passive ressemble à s’y méprendre à tout autre type d’habitation. Et pourtant, elle se caractérise par quelques attributs qui font qu’elle a une consommation d’énergie bien inférieure à la moyenne des logements. On estime qu’une habitation passive consomme environ 90% d’énergie en moins qu’une habitation dite traditionnelle.

Elle s’appuie sur la conception bioclimatique.

Pour qu’une habitation soit considérée comme passive, ses besoins en chauffage ne doivent pas dépasser 15 kilowatts heure par mètre carré par an.

Elle permet aussi de bénéficier d’une plus grande autonomie du foyer en matière de chauffage. Pour ce faire, elle s’appuie sur plusieurs éléments :

  • Une isolation optimisée. Disposant de murs, d’une toiture et de sols plus épais et très hermétiques, la maison passive peut ainsi mieux conserver la chaleur générée à l’intérieur.
  • La récupération de l’air chaud sortant grâce à une ventilation spécialement conçue à cet effet.
  • Des menuiseries ultra performantes en termes d’isolation. En général, on s’appuie sur des fenêtres à triple vitrage.
  • Une bonne orientation de la maison et de la répartition de ses vitrages.
  • La suppression de ce qu’on appelle les ponts thermiques, qui sont des points de jonction entre les éléments d’une maison, générateurs de perte de chaleur.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une maison passive ?

Avant d’entamer un projet aussi conséquent que la construction d’une maison passive, il est nécessaire de peser le pour et le contre.

La maison passive possède de nombreux avantages :

  • Elle garde une température constante tout au long de l’année, grâce à sa conception bioclimatique
  • Elle permet de diminuer la consommation énergétique de la maison
  • Elle peut également être une maison à énergie positive, c’est-à-dire qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme (avec l’installation de panneaux solaires, par exemple)
  • Globalement, elle peut être plus écologique qu’une construction traditionnelle. Cela dépend néanmoins des matériaux utilisés.

La maison passive n’est néanmoins pas exempte d’inconvénients, et peut ne pas convenir à tous.

  • Dans la grande majorité des cas, une maison passive a un coût de construction plus élevé. De ce fait, elle peut ne pas toujours être rentable.
  • Pour être reconnue en tant que maison passive, elle nécessite bien souvent une certification qui a un prix élevé : PassivHaus.

La maison passive est donc une des solutions écologiques à envisager, mais elle n’est pas la seule option. Vous pouvez améliorer la consommation énergétique de votre habitat par d’autres moyens : types de vitrages, éléments bioclimatiques, type de chauffage.

Metzger, un article par semaine sur la maison et les menuiseries

Chaque semaine, Metzger Lorraine vous donne des conseils et astuces sur la maison et les menuiseries. Spécialiste des menuiseries sur mesures en Lorraine depuis 1970, nous partageons avec vous nos connaissances et notre savoir-faire. Pour ne rien manquer de nos articles, n’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux !

Crédits photo de couverture : Pixabay

Demande de DEVIS GRATUIT

Vous avez un projet pour votre maison et aimeriez savoir quel sera votre budget ? N’hésitez pas à faire une demande de devis en ligne !

Faire une demande de devis

Je configure ma porte en ligne

 

Contactez nous

* En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et pour permettre de me recontacter.
Articles Blog

Écologie : qu’est-ce qu’une maison passive ?